Phare de Chassiron
Ouvert du 02/04/2021 au 01/11/202105 46 75 61 54

Le phare de Chassiron sur l'Île d'Oléron

Le Phare de Chassiron : un panorama saisissant à la pointe de l'île d'Oléron

Le phare de Chassiron, perché sur une haute falaise de la pointe Nord de l'Ile d'Oléron, est à 20 km de notre camping à Dolus d'Oléron. La découverte de ce site appelé souvent "le bout du monde" est l'occasion de partir en balade, en vélo (dont la location se fait à l'entrée du camping) ou en voiture en empruntant les nombreuses pistes cyclables aménagées sur l'île.

Ce phare permet aux marins de rejoindre l'île Oléron en rentrant par le couloir du Perthuis d'Antioche, lieu fréquent de naufrage à cause des récifs qui affleurent dans ce détroit. Après le phare de Cordouan, sur l'estuaire de la Gironde, celui de Chassiron est le plus ancien phare de France encore en activité en Charente maritime.

Chassiron : atout historique de la Charente-Maritime

Sous les ordres de Colbert, une première tour haute de 33 mètres fut élevée pour protéger la passe du Perthuis d'Antioche. En effet, il fallait sécuriser la route maritime qui alimentait le port royal de Rochefort, arsenal militaire essentiel pour la défense militaire du Royaume de France.

À l'époque les deux autres phares de la côte - Cordouan et Les Baleines - n'avaient qu'un seul feu. Aussi pour guider les marins, la tour Colbert s'illuminait de deux feux de bois.

Avec l'augmentation du trafic maritime dans les siècles suivants, le phare de Chassiron était devenu inefficace. De plus, il était urgent d'intervenir, la falaise, étant de plus en plus grignotée par la mer, menaçait l'édifice. C'est pourquoi un deuxième phare fut construit entre 1834 et 1836, dont les fondations s'ancrent à trois mètres de profondeur sous la roche. Les pierres de l'édifice ont également servi pour bâtir le socle de la Statue de la Liberté et la Cathédrale de Cologne. Belle renommée !

La technologie évolue, la luminosité aussi !

Le phare est équipé initialement d'une lampe à huile végétale avant de fonctionner à partir de 1895 grâce au gaz d'huile produite par une usine à gaz installée au pied du phare.

Puis entre 1902 à 1905 l'éclairage se fera avec le gaz d'acétylène puis le gaz va être abandonné au profit de la fée électricité avec la mise en service d'une lampe de 2400w. Après toutes ces évolutions technologiques, la lampe fonctionne aujourd'hui avec une ampoule de 250 Watts aux halogénures métalliques qui permet, grâce à ses 8 faisceaux lumineux, d'être visibles jusqu'à 52 km.

Le phare de nos jours

Du haut de ce magnifique édifice, (quand vous aurez grimpé les 224 marches !) vous pourrez admirer La Rochelle, l'île de Ré et bien sûr la partie nord d'Oléron.

Comme sous Colbert, il fallait différencier Chassiron du phare des Baleines, on appliqua les trois bandes noires que l'on retrouve aujourd'hui sur toute la façade.

Depuis 1998, aucun gardien ne veille au bon fonctionnement, assuré par le bureau des phares et balises et surveillé par un contrôleur des Travaux Publics de l'État.

Les adultes comme les enfants seront séduits par ce patrimoine culturel qui offre une vue imprenable sur l’océan. Vous pourrez également flâner dans de très jolis jardins et faire connaissance avec le milieu marin, grâce à un musée qui propose des expositions et des ateliers pédagogiques.

Profitez des visites guidées proposées par cet édifice, ils vous permettront de découvrir le phare à l'aune de l'histoire de la région. Baladez vous aux pieds des falaises et découvrez la biodiversité de l'estran rocheux et les écluses à poissons, ou bien prêtez l'oreille aux nombreux contes et légendes qui entourent les mystérieux sémaphore et rocher d'Antioch.

Le phare est une chouette destination pour une balade éducative avec vue sur les vagues d'Oléron : Vous profiterez d'un grand bol d'air avant de retourner à votre emplacement de camping, dans le confort de votre tente !